IMG_7023

La conférence fait carton plein !

Le samedi 8 novembre 2014 dans la grande salle de la MNE, nous avons assisté à  une conférence sur le « Petit Traité  Rustica  des plantes sauvages comestibles »[1] avec deux de ses auteurs Christophe Monplaisir et Calenduline.

L’organisateur en était l’association ICARE créée en 1999 pour mettre en œuvre la création d’un jardin d’inspiration médiévale à Gradignan. Pendant 10 ans de 2004 à 2014, l’association l’a entretenu mais il vient de disparaître au printemps dernier.

Aujourd’hui, ICARE organise essentiellement des sorties découverte des plantes sauvages vers le grand public avec le soutien du Conseil Général et propose d’autres conférences sur la consommation des plantes sauvages et des ateliers ethnobotaniques.

Elle conserve toujours comme but de faire se rencontrer les personnes d’horizons divers et de permettre un échange des savoirs aussi bien culturels que naturels.

Les deux conférenciers entamèrent les débats par un quiz « vrai-faux » des questions- réponses à propos des relations de l’homme et de la nature.

Puis vint le moment de la présentation des plantes sauvages de manière successive et selon leur apparition aux quatre saisons. Notons qu’en Europe occidentale, cette fantastique connaissance a bien failli disparaître de notre mémoire. En effet, en dehors des feuilles de pissenlit et des mûres, bien peu de personnes ont encore le savoir nécessaire pour se nourrir de leurs cueillettes.

Pourtant, aujourd’hui, il est toujours possible de cueillir et de déguster les feuilles d’ail des ours, les jeunes pousses d’ortie, les cynorhodons de l’églantier, les inflorescences de la reine-des-prés, la farine de feuilles de tilleul, etc.

Au passage Christophe nous déclina toutes les Apiacés toxiques, la Grande ciguë, la Ciguë vireuse et bien d’autres encore en guise de découverte.

Calenduline nous expliqua avec force pédagogie plusieurs recettes à base de plantes sauvages.

La conférence se terminait par la dégustation de certaines plantes préparées par Calenduline avec Christophe qui signèrent un nombre conséquent d’ouvrages.

Dominique Reffay

[1] Le « Petit Traité  Rustica  des plantes sauvages comestibles » se trouve au Centre de documentation de la MNE

P1030163 P1030162 P1030161 P1030160 P1030159 P1030158 P1030156 P1030154 P1030153 P1030152 P1030151 P1030149